Auteur : Julie de Libre ACCESS®

Syndrome de la cabane ou de l’escargot, késako ?

Syndrome de la cabane ou de l’escargot, késako ?

Envie de rester à la maison, de ne pas mettre le pied dehors malgré le dé-confinement ? Peut-être souffrez-vous du syndrome de la cabane ? Alors qu’en cette mi-novembre 2020, beaucoup d’entre nous attendent le dé-confinement total avec impatience, d’autres le redoutent et vivent ce moment comme une angoisse.

L’apparition du syndrome de la cabane suite au confinement

Ce syndrome de la cabane est un phénomène qui s’est amplifié à l’annonce du 1er dé-confinement en mai dernier. Après avoir été totalement confinés pendant plusieurs semaines, certains d’entre nous n’ont plus du tout envie de sortir de chez eux comme ils le faisaient avant. D’ailleurs, ces personnes ont apprécié le retour au confinement, d’autant plus dans un climat morose et anxiogène : crise sanitaire mais aussi attentats, le tout en pleine saison automnale… Dur, dur pour le moral !

Pourquoi on parle de « syndrome de la cabane » ?

Et bien, c’est un peu comme lorsque, enfants, nous jouions au loup et que nous courrions nous réfugiez dans notre cabane pour nous protéger. En sortir est difficile car cela veut dire prendre un risque. Exactement comme nos ancêtres préhistoriques !

Or, le contexte actuel réunit tous les facteurs de risque, à commencer par la peur de mourir qui est la peur primaire et la base de tout trauma.

syndrome cabane cabanisation confinement déconfinement covid19 coronavirus julie lancel coach développement personnel bien-être relaxation détente gestion émotions stress hypersensibilité confiance estime de soicohérence cardiaque pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access

Avec le confinement, nous avons construit une bulle protectrice, notre foyer, notre cocon avec nos habitudes de vie qu’on a mises en place pendant des semaines. Cette cabane ou grotte est devenue, pour certains d’entre nous, le seul lieu où nous nous sentons en sécurité car protégés de la réalité parfois violente, dure, agressive. C’est comme un rejet du monde extérieur.

Syndrome de la cabane et stress post-traumatique

On peut alors parler de trouble de stress post-traumatique qui est souvent sous-diagnostiqué en France. On retrouve ce phénomène dans l’ensemble de la population, particulièrement chez les malades de la COVID, et ceux passés par la réanimation. D’ailleurs, une personne sur 4 développe un trouble de stress post-traumatique après un séjour en réanimation (source : étude citée par Coraline Hingray, psychiatre du CHU de Nancy).

Comment se manifeste ce syndrome de la cabane ?

Avec la COVID19, nous pouvons devenir anormalement anxieux, avoir peur de sortir, de croiser du monde, de tomber malade ou de transmettre le virus. Nous développons alors des troubles dits « d’hyper vigilance« , c’est-à-dire que nous sommes plus attentifs à tout, tout le temps. Nous pouvons aussi être plus sujets à des rituels obsessionnels de lavage et de désinfection. Il peut y avoir également des difficultés à s’endormir ou le développement de troubles alimentaires ou d’addictions plus marquées (tabac, alcool, cannabis, etc…). Si vous souffrez de des troubles, je vous invite vivement à consulter.

peur gestion des émotions julie lancel coach développement personnel bien-être pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access

Les troubles de stress post-traumatique arrivent suite un évènement marquant qui a réveillé notre peur de mourir. Ce stress entraînent plusieurs conséquences comme vu plus haut. Des cauchemars, le fait d’éviter des situations ou des personnes en lien avec le virus, d’être en état d’alerte permanent qui fatigue physiquement et nerveusement. On parle de trouble de stress post-traumatique lorsqu’il y a une persistance des symptômes pendant plus d’un mois après l’évènement traumatisant. Et en 2020, l’un des évènements traumatisants peut être le contexte sanitaire de la COVID-19 et son confinement.

Syndrome de la cabane… ou de l’escargot !

En fait, cette sensation est baptisée par certains le « syndrome de la cabane » là où d’autres parlent du « syndrome de l’escargot ». Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que cette sensation correspond à l’envie de se recroqueviller, de rentrer dans une coquille rassurante. Un endroit où on se sent protégé, en sécurité, dans un refuge, dans sa coquille... Chez soi.

Qui est le plus touché par ce syndrome ?

Tout le monde peut être touché. Que ce soit une personne lambda, une personne malade ou quelqu’un qui a eu un proche touché par la COVID ou qui a perdu une personne décédée de ce coronavirus. Le sont d’autant plus les personnes ayant de fort terrain anxieux à la base.

Mais comme la situation dure sur plusieurs mois, plusieurs personnes peuvent développer ce syndrome à cause de l’hyper-vigilance maintenue au quotidien.

syndrome cabane cabanisation confinement déconfinement covid19 coronavirus julie lancel coach développement personnel bien-être relaxation détente gestion émotions stress hypersensibilité confiance estime de soicohérence cardiaque pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access

Et si on aime rester dans sa cabane, c’est grave docteur ?

En réalité, comme pour tout, l’équilibre est la clé. Alors bien sûr, les personnes plus introverties apprécient plus particulièrement ces périodes de confinement. Attention, l’introversion n’est pas la timidité mais le fait d’être tourné à l’intérieur. Cela signifie qu’une personne introvertie recharge son énergie en faisant des activités tournées à l’intérieur d’elle-même ou de son foyer, en étant seule. Contrairement à l’extraverti qui recharge ses batteries en entrant en contact avec d’autres personnes, en faisant des activités en extérieur, tournées vers l’extérieur. Quand un introverti fait de l’extraversion, ça le fatigue plus qu’une personne qui naturellement est tournée vers l’extérieur. Et vice versa : un extraverti dépense plus d’énergie en restant seul chez lui. A contrario, les personnes plus extraverties attendent avec impatience de pouvoir à nouveau sortir plus librement, de voir du monde, d’échanger avec la famille, les amis, etc..

Ce qui fait que pour certains, le confinement est agréable et pour d’autres non. Cela dépend aussi des conditions de vie de chacun.

Bye bye, « distanciation sociale ». Welcome, « distanciation physique ».

Dans tous les cas, on rappellera que pour les deux types, l’interaction sociale reste un facteur de bonne santé mentale. On connait aujourd’hui l’importance du toucher dans le bon développement neuro-comportemental de l’humain. La sensation corporelle libère des hormones bonnes pour notre développement, les fameuses ocytocines notamment. Cependant, pendant un temps, respectons cette distance et trouvons des solutions d’adaptation.

Comme toujours, l’équilibre est l’indicateur de bonne santé.

Des solutions pour lutter contre ce syndrome de la cabane

Alors que faire pendant cette période pour sortir de sa cabane ? Je vous propose ci-dessous des pistes de solutions.

solutions syndrome cabane cabanisation confinement déconfinement covid19 coronavirus julie lancel coach développement personnel bien-être relaxation détente gestion émotions stress hypersensibilité confiance estime de soicohérence cardiaque pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access

1. Déculpabiliser !

L’appréhension du dé-confinement est tout à fait normal. C’est comme un processus de deuil : nous ne revivrons pas tout de suite dans le quotidien tel que nous le connaissions jusqu’à présent. Et oui, nous pouvons avoir de la difficulté à nous projeter dans cette nouvelle réalité. C’est OK.

2. Arrêter de se dévaloriser

Oui, déjà on arrête de se juger de manière négative, de se comparer aux autres, à ceux qui ont envie de se dé-confiner, en se disant qu’on n’est pas normal. En réalité, personne ne sait dans le fond ce que l’autre pense, ressent, etc… Et peut-être que « les autres » (qu’on pense toujours mieux que nous), vivent eux aussi des angoisses sans le montrer, voire d’autres anxiétés et difficultés.

3. Pratiquer la positive attitude !

Après avoir appliqué ces bons conseils, il est intéressant de po-si-ti-ver. Pour cela, posez-vous ces quelques questions :

  • Qu’est-ce que ce confinement total ou partiel vous apporte de bon ?
  • A quel besoin important pour vous il vous permet peut-être de répondre ?
  • Quel cadeau cette année 2020 finalement vous apporte ?

Oui même si vous terminez l’année sur les rotules ou les genoux, en rampant, demandez-vous : quel est le cadeau caché ? Qu’est-ce que cela vous a permis de révéler/d’obtenir/de faire, finalement de bon ?

julie lancel coach développement personnel bien-être relaxation détente gestion émotions stress hypersensibilité confiance estime de soicohérence cardiaque pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access confinement choix peur joie décisions contraintes opportunités

4. Tirer le meilleur pour la suite

Et une fois que vous avez identifié le positif, déterminez comment vous allez continuer à y répondre en vous adaptant. Par exemple, cela peut être de prendre du temps pour soi. Donc trouvez quelle activité il est possible de faire dans le contexte actuel pour continuer. Puis, planifiez quand vous la pratiquez pour vous apporter ce réconfort et pendant combien de temps.

Pour vous booster à positiver, j’organise une session de coaching tous les jeudis de 11h à midi. C’est gratuit ! Et en vous inscrivant, vous avez accès à toutes les rediffusions.

5. Échanger, parler, communiquer !

Tout simplement, parlez avec vos amis, votre famille de ce que vous vivez et de ce que vous ressentez. Vous n’êtes pas les seuls à vous poser ces mêmes questions. Effectivement, cette période a permis à beaucoup d’entre nous d’effectuer une forme d’introspection, de prendre conscience de la façon dont nous utilisons notre temps, de ce qui est finalement important pour nous. Il y a donc un besoin de changement très fort, un phénomène courant lorsqu’on vit des évènements de vie qui nous interroge sur le sens de notre existence.

Nous réalisons que nous n’avons qu’une seule vie. Alors comment souhaitez-vous en profiter pleinement ? Répondez et ensuite agissez !

6. Consulter un professionnel de la relation d’aide

routine positive bonheur quotidien julie lancel coach développement personnel bien-être pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access

Et puis, si ce syndrome de la cabane vous envahit et devient limitant pour vous, consultez. Vous pouvez déjà appeler l’aide psychologique mis en place dans le cadre du contexte. Cliquez ici pour voir le lien. Contactez votre médecin traitant, il saura vous conseiller et vous rediriger vers un professionnel de santé.

Et bien sûr, si vous sentez que vous avez besoin d’un coach de vie pour vous aider à harmoniser pensées, émotions, comportements pour passer à l’action, cliquez ci-dessous.

J’ai également créé un appel téléphonique à 29€ pour vous apporter écoute et conseil positif pendant une demi-heure ensemble, en toute simplicité. Cliquez sur l’image dessous pour y accéder. Si le lien est désactivé, contactez-moi. Il s’agit d’une opération spéciale qui peut être suspendue selon le contexte. Je reste à votre écoute via ma messagerie, n’hésitez pas : contactez-moi.

écoute conseil motivation douceurjulie lancel coach développement personnel bien-être relaxation détente gestion émotions stress hypersensibilité confiance estime de soicohérence cardiaque pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access

Et puis, dès maintenant, vous disposez d’un outil précieux : votre corps. Je vous délivre quelques astuces pour lutter contre le stress et l’anxiété grâce à votre corps, dans cet article que j’ai rédigé.

Prenez soin de vous.

Pourquoi râler de temps en temps fait du bien ?

Pourquoi râler de temps en temps fait du bien ?

Vous aussi, ça vous arrive de râler, de pester ou encore de ronchonner ? A l’heure où le développement personnel prône la positive attitude, sommes-nous tous condamnés à n’être que paix et amour ? Et bien non !

Le diktat de la « positive attitude » ?

Bien que le best-seller de Christine Lewicki « J’arrête de râler » prône une méthode en 21 jours pour arrêter de ronchonner systématiquement toute la journée. Je vous propose aujourd’hui de vous autoriser à pester !

Oui le faire toute la journée, tous les jours, tout le temps est un comportement néfaste pour soi comme pour l’entourage car cela envoie des ondes et des pensées négatives. Mais râler fait du bien quand il s’agit d’une soupape pour décompresser.

julie lancel coach développement personnel bien-être relaxation détente gestion émotions stress hypersensibilité confiance estime de soicohérence cardiaque pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access raler grogner ronchonner colère

Alors pourquoi râler fait du bien ?

1. Parce qu’on libère une émotion.

Toutes les émotions ont besoin d’être entendues. Ce sont des signaux qui nous alerte en délivrant un message face à une situation. S’autoriser à ronchonner de temps en temps nous permet d’accueillir une émotion de colère, de frustration, de mécontentement.

Toute émotion non-exprimée sera refoulée et sera coincée en nous. C’est ainsi que nous allons la ruminer intérieurement et l’imprimer dans notre tête, dans notre cœur mais aussi dans notre corps !

Sachant que tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime, il est souhaitable de favoriser l’expression au-delà de l’émotion, ou du retentissement. Cette pratique permettra d’éviter quelques somatisations, du stress et de l’angoisse.

– Jacques Salomé

Quand l’émotion demeure, notre le système nerveux sympathique continue de s’emballer (pression artérielle, rythme cardiaque élevé, tension musculaire). Cela créé un effet de « Cocotte Minute » très dommageable pour la santé. D’où l’intérêt de râler !

julie lancel coach développement personnel bien-être relaxation détente gestion émotions stress hypersensibilité confiance estime de soicohérence cardiaque pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access raler grogner ronchonner colère exprimer émotions

2. Parce que cela permet de poser certaines limites saines

Râler nous permet d’exprimer un mécontentement en lien avec un besoin important pour nous qui n’est pas satisfait. La colère, quand on sait la diriger, est là pour manifester une injustice face à un manque de reconnaissance ou de respect par exemple. Ronchonner nous permet d’exprimer ainsi une opposition.

3. Parce que cela ouvre la voie à une réflexion construite au lieu d’une action impulsive

Formuler une râlerie à voix haute nous oblige à mettre des mots sur une situation et peut nous permettre de mieux comprendre notre situation pour y trouver une solution. Libérer l’énergie par la parole ouvre aussi la voie à la discussion avec les personnes présentes pour râler avec vous ou comprendre votre point de vue et négocier un compromis. Donc râlez à petite dose, ça libère un trop-plein et ça fait du bien.

julie lancel coach développement personnel bien-être relaxation détente gestion émotions stress hypersensibilité confiance estime de soicohérence cardiaque pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access raler grogner ronchonner colère

Comment « bien » râler ?

Il ne s’agit pas de faire souffrir votre entourage mais d’exprimer votre émotion d’une façon à vous sentir « libéré, délivrééééé », comme le dit si bien la chanson.

Râler, ronchonner !

Bah oui, blablater dans sa barbe, sa moustache ou sous le menton vous permettra de sortir ce qui doit l’être. Pensez à assumer vos propos, avec respect pour ne pas blesser. Et si c’est le cas, expliquez à l’autre que vous aviez un besoin non-satisfait qui avait besoin d’être exprimé. Excusez-vous si vous avez blessé une personne, si besoin. Ou encore, sortez crier un bon coup tout seul.

Écrire une lettre de colère pour bien râler autant que vous voudrez

S’il n’est pas toujours possible de râler à voix haute, on peut aussi écrire son mécontentement ou sa colère dans une lettre avec ou sans destinataire. Écrire obligera à structurer sa pensée et à la projeter sur le papier pour ne plus la conserver en soi. Vous pouvez ensuite la déchirer ou la brûler en conscience pour vous sentir encore plus libéré.

Gribouiller, dessiner, colorier ou déchirer pour s’exprimer

Prenez un papier et gribouillez de grands ou de petits dessins, avec ou sans force et véhémence, comme bon vous semble. D’autres aiment râler en coloriant des dessins prêts à l’emploi. Vous pouvez aussi écrire vos râleries ou les dessiner, puis déchirer le papier de toutes vos forces.

Frapper un oreiller pour décharger

Non, ne tapez pas sur votre voisin ou votre conjoint !! Par contre, ce trop-plein énergétique a besoin de sortir hors de votre corps. La solution ? Prenez un oreiller et tapez dedans, ou un punching-ball si vous avez.

Taper du pied pour extérioriser

Vous pouvez aussi taper des pieds, imaginez que vous écrasez du pied la situation ou la personne (on a dit en imagination bien sûr !). Allez couper du bois si vous êtes bucheron à l’occasion.

Faire une activité physique pour rééquilibrer

Et puis, faire une activité physique intense vous aidera à sortir cette énergie pour retrouver l’équilibre du système nerveux. Faire un jogging ou une marche rapide en soufflant bien fort vous apaisera.

Réévaluer la situation pour revenir au concret

Il s’agit d’apprendre à traiter l’émotion autrement, à la réguler, à la calmer grâce à la réévaluation cognitive.

Prenons un exemple. Une personne devant nous, nous a doublé dans la file d’attente aux caisses ou a lâché la porte qui s’est fermée sous notre nez alors que nous arrivions. On va râler ok. Mais, peut-être l’a-t-elle fait sans le vouloir, sans s’en rendre compte, sous le compte d’une inattention, d’une gêne physique, d’une émotion, ou parce qu’elle était au téléphone.

Il s’agit de se demander ce que ce geste peut vouloir dire d’autre que ce qu’on est en train de se dire qui fait que nous ressentons cette émotion.

Donc en conclusion : râler à petite dose est bon pour votre santé parce que ça vous permet de décompresser !

Et si vous avez besoin d’être coaché pour ne pas trop déborder et vous sentir plus libéré et apaisé :

routine positive bonheur quotidien julie lancel coach développement personnel bien-être pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access
Pour réserver votre séance, cliquez sur l’image au-dessus.

Et si vous avez des questions, contactez-moi !

Stress, anxiété : utiliser le corps pour s’apaiser

Stress, anxiété : utiliser le corps pour s’apaiser

Crise sanitaire, crise économique, crise sociale, la Covid-19 n’en finit pas d’agir sur notre quotidien. Et nous voici à nouveau en confinement au moment où j’écris ces lignes. Sans compter les attentas, la montée de la violence, les catastrophes naturelles. Le contexte peut être très anxiogène pour nombre d’entre nous. Mais comment restez zen en ces circonstances ? Et si utiliser notre corps pour apaiser notre esprit était la clef pour lutter contre le stress et l’anxiété ?

peur gestion des émotions julie lancel coach développement personnel bien-être pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access

Stress, anxiété ou encore angoisse : quelles différences ?

Les 3 notions sont liées à une peur.

Le stress 

Le stress est une réaction physiologique déclenchée par l’organisme pour mobiliser nos ressources et affronter ou fuir une situation perturbante. Qu’il s’agisse d’un réel danger ou d’une menace d’ordre physique ou psychologique. Le rythme cardiaque augmente, la fréquence respiratoire également, l’hormone du cortisol aussi. C’est un phénomène passager et fréquent, surtout dans nos sociétés modernes.

L’anxiété 

Elle est liée à l’anticipation d’une menace future qui entraîne un sentiment négatif, des tensions musculaires et du stress permanent (état de vigilance) face à une situation particulière. Elle se dissipe généralement rapidement. Elle se traduit, par exemple, par des troubles du sommeil, troubles digestifs, palpitations cardiaques, un sentiment d’inquiétude, de perte de contrôle, ou encore des pensées incontrôlables. Lorsqu’elle devient pathologique, on parle alors de trouble anxieux généralisé (TAG). Celui-ci se traduit par une anxiété permanente face à l’avenir, une peur systématique de l’imprévu.

L’angoisse

Les crises d’angoisses, ou attaques de panique, sont des manifestations de véritables malaises physiques et psychiques ponctuels et répétés, qui se manifeste par un sentiment de constriction ou d’oppression. Elles surviennent dans un environnement stressant ou anxiogène pour la personne qui a peur car elle anticipe alors un danger ou sa conséquence, très fortement (cas des phobies). Elle se traduit par une pression thoracique, une difficulté à respirer, une augmentation du rythme cardiaque, une sensation de boule dans la gorge ou dans l’estomac.

Le corps, meilleur outil pour apaiser stress et anxiété 

Revenir au corps permet de revenir à l’instant présent. Ça aide aussi à stimuler nos capacités à se focaliser sur les solutions plutôt que sur les problèmes.

Julie Lancel
julie lancel coach développement personnel bien-être pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access relaxation détente hypersensibilité confiance estime de soi gestion émotions stress

Je vous propose 3 techniques corporelles qui soulagent du stress et de l’anxiété, et apaisent ainsi l’esprit.

La respiration au carré contre les crises

On ouvre bien la cage thoracique, les épaules en arrière. On souffle tout l’air qu’on a dans les poumons. Dans cet exercice, on va imaginer que l’on trace un carré avec notre respiration.

On inspire en dessinant un carré en comptant jusqu’à 4. Puis on bloque sa respiration en traçant un autre trait en comptant jusqu’à 4. Puis on souffle en traçant le 3ème trait du carré en comptant jusqu’à 4. Enfin, on bloque sa respiration jusqu’à 4.

julie lancel coach développement personnel bien-être relaxation détente gestion émotions stress hypersensibilité confiance estime de soicohérence cardiaque pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access respiration au carré

Le fait de respirer de cette manière va vous recentrer sur votre corps. En le calmant, vous allez aussi calmer le mental qui est occupé à compter et/ou à tracer le carré.

La toilette énergétique pour apaiser

Cet exercice consiste à vous masser de la tête aux pieds pour apaiser votre stress et votre anxiété. Vous avez le choix : vous pouvez le faire de différente façons. Soit vous vous massez tranquillement, soit vous tapotez, soit vous frictionnez. A vous de voir ce dont vous avez besoin à ce moment-là. Vous pouvez imaginer que vous vous dépoussiériez de toutes vos pensées noires, ou que vous vous dé-farinez tout le corps et les vêtements du contexte, ou bien encore que vous enlevez toute la boue que vous avez sur vous.

Assis sur le bord d’une chaise, vous allez vous nettoyer virtuellement le corps en ayant les yeux fermés pour bien revenir à vous. Vous restez habillé pour cet exercice bien sûr. Mais enlevez vos chaussures pour vous occuper de vos pieds qui vous portent toute la journée !

Vous allez d’abord frotter tous les centimètres carrés de peau de vos mains en prenant le temps qu’il vous faut. Puis, vous vous « nettoyez » en partant du haut du crâne, l’arrière de la tête, la nuque, puis devant le front, les paupières, le nez, sous le nez, puis le menton, on n’oublie pas les oreilles, le cou, les épaules, les bras, le haut du corps et comme ça jusqu’aux orteils, sous les pieds, la voute plantaire. On fait bien l’avant du corps mais aussi les côtés, l’arrière en restant assis, le derrière des genoux, puis on se met debout et on fait les reins, les fesses, on termine en massant son hara, son centre, son ventre.

julie lancel coach développement personnel bien-être relaxation détente gestion émotions stress hypersensibilité confiance estime de soicohérence cardiaque pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access toilette énergétique sophrologie dynamique anxiété stress

L’activité physique : la marche, le sport

Enfin, profitez de votre heure de sortie autorisée pendant le confinement : allez marcher. A chaque pas, vous vous libérer d’une pensée.

Et bien évidemment, se dépenser par une activité physique plus intense comme le vélo ou la course à pieds permet de se libérer la tête et de produire les fameuses hormones du bien-être.

A consommer sans modération !

Pour aller plus loin : consultez!

Si vous vous sentez stressée et que vous préférer être guidé, réservez une séance avec moi. Je vous proposerai quelques exercices pour mieux réguler ces sensations et un programme personnalisé pour enrayer votre baisse de moral.

Bien sûr, si vous constatez un trouble pathologique, permanent, je vous invite à consulter votre médecin traitant qui saura aussi vous rediriger vers un professionnel de la psychothérapie. Je peux aussi vous proposer une séance ensemble pour apporter quelques clés puis vous transmettre les coordonnées de mes collègues.

julie lancel coach développement personnel bien-être pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access séance à distance téléphone zoom visioconférence réunion

Un coaching ne remplace pas une psychothérapie mais la complète. Dans tous les cas, ne restez pas seul face à vos difficultés, consultez !

Bien vivre ce nouveau confinement

Bien vivre ce nouveau confinement

Fatigué, découragé, perdu face à cette seconde vague de la COVID-19 ? Comment bien vivre ce deuxième confinement en pleine saison automnale quand la lumière diminue, les perspectives sont absentes et que la déprime point le bout de son nez ?

Et oui, le confinement est de nouveau là, qu’il soit total ou partiel si vous sortez pour aller travailler. Alors comment allez-vous choisir de le vivre ? Si nous ne pouvons rien changer à la situation extérieure, notre climat intérieur lui ne dépend que de nous.

Il vous appartient de décider de comment vous allez vivre cette situation. C’est votre choix, c’est de votre responsabilité.

julie lancel coach développement personnel bien-être relaxation détente gestion émotions stress hypersensibilité confiance estime de soicohérence cardiaque pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access confinement choix peur joie décisions contraintes opportunités responsabilité

Rappelez-vous que 40 à 50% de votre niveau de bonheur quotidien dépend des choix volontaires que vous faîtes dans votre journée, des activités que vous décidez de faire pour votre bien-être. Alors comment tirer partir de ce moment particulier ? Quelles sont les opportunités cachées de ce temps passé confiné ou semi-confiné ?

Je vous propose de découvrir 10 conseils à appliquer pendant ce confinement total ou partiel. Il sont anti-déprime et boosteurs de joie de vivre.

julie lancel coach développement personnel bien-être relaxation détente gestion émotions stress hypersensibilité confiance estime de soicohérence cardiaque pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access confinement choix peur joie décisions contraintes opportunités

Oui, le premier d’entre d’eux et le principal est celui-ci :

Créez votre routine idéale et définissez de petits objectifs sur le mois de novembre. Concentrez-vous sur le positif et essayez de tirer le meilleur de ce deuxième confinement !

Untitled

Si c’est difficile pour vous de garder le moral tout seul, rejoignez le groupe que j’ai créé sur Facebook. C’est gratuit !

Et pour commencer à vous booster, voici déjà 10 conseils pour bien vivre votre confinement.

1. Aménagez-vous un vrai espace de travail pendant ce confinement

Lorsqu’on travaille de chez soi, il est important de délimiter espace de relaxation et espace de travail, afin de faciliter la concentration. Essayez si possible de vous créer un espace fixe, avec une bonne luminosité.

2. Sortez de votre pyjama, lavez-vous et habillez-vous !

Oui, la tentation de rester en pyjama toute la journée est forte ! Mais s’habiller le matin et se laver, permet de faire la distinction entre vie professionnelle et vie personnelle, et augmente votre productivité.

3. Créez-vous une routine à votre image

La façon dont vous démarrez et articulez vos journées influence votre moral et votre niveau de productivité. Définissez votre journée idéale, structurez-là autour de différents piliers : travail, sport, activités, relaxation…! Couchés sur papier, ce sont des rendez-vous que vous fixerez avec vous-mêmes et qui vous engageront. Vous prendrez satisfaction à les honorer et ils serviront de repères à votre quotidien !

4. Fixez-vous de petits objectifs

Se mettre à la photo, prendre un cours en ligne, recycler de vieux vêtements… Il ne s’agit pas d’une course à la productivité, loin de là.

Se fixer des objectifs réalistes et motivants pour la fin du mois est bénéfique au moral, donne du sens et peut vous aider à mieux gérer votre temps, vous dépasser et améliorer l’estime de soi.

Il y a certainement des choses que vous regrettez de ne pas avoir fait/pris le temps de faire au printemps, ou bien vous êtes tout simplement à court d’idées pour vous occuper ?

5. Planifiez votre journée de confinement

Chaque jour représente un nouveau challenge : 86 400 secondes disponibles chaque jour, qu’allez-vous en faire ? Planifier sa journée, lister l’ensemble de ses tâches et inclure des pauses et activités qui vous ressourcent, sont essentiels pour avancer jour après jour. Vous aurez de plus l’impression que le temps passe plus vite !

6. Bougez !

C’est important pour le moral et la santé. Yoga, hit, faites une activité physique qui vous fait du bien. Mettre la musique à fond et danser, ça marche aussi !

7. Maintenez le contact avec vos proches

C’est prouvé les interactions sociales augmentent votre bonheur et réduisent l’état d’anxiété. Skype, jeux en ligne… amusez-vous et prenez le temps pour vos proches les plus isolés.

8. Challengez-vous pendant ce confinement

Utilisez le confinement pour vous donner de nouveaux défis et égayer vos journées : faites de la pâtisserie, mettez-vous à la musique, au dessin… c’est peut-être l’occasion de vos découvrir une nouvelle passion !

9. Prenez du temps pour vous

La bonne nouvelle, c’est que vous avez plus de temps à vous accorder. Prenez soin de vous et de votre mental. Créez une playlist qui vous met de bonne humeur, faites des exercices de gratitude, organisez-vous une soirée soins…

10. Déconnectez

Accordez-vous plus de moments offline (réseaux sociaux, news) et profitez-en pour instaurer de nouvelles habitudes, seul ou à plusieurs : lecture méditation, jardinage… les possibilités sont multiples

Vous ne pouvez pas contrôler chaque chose qui vous arrive dans la vie, mais vous pouvez contrôler la façon dont vous y réagissez.

julie lancel coach développement personnel bien-être relaxation détente gestion émotions stress hypersensibilité confiance estime de soicohérence cardiaque pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access confinement choix peur joie décisions contraintes opportunités

Pour être boosté en séance individuelle, je suis à votre disposition. Vous pouvez me contacter avant par la rubrique contact pour être guidé sur le choix de la prestation.

Et sinon, réservez votre séance dès maintenant sur le site dans la rubrique agenda.

julie lancel coach développement personnel bien-être relaxation détente gestion émotions stress hypersensibilité confiance estime de soicohérence cardiaque pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access

Cet article provient de la source Untitled qui a créé un superbe carnet de coaching « spécial objectif », très bien fait, que je vous conseille. Je vous invite à le commander pour vous accompagner dans cette démarche.

Lutter contre la paresse : des clés pour se booster

Lutter contre la paresse : des clés pour se booster

Avez-vous envie de paresser dans le canapé plutôt que d’aller remplir ce formulaire des impôts ? Vous manquez d’entrain pour faire certaines tâches du quotidien qui vous enquiquinent ? Résultat : vous remettez au lendemain sans succès. Et si je vous délivrai quelques clés pour lutter contre la paresse et vous booster ?

Paresse : et s’il s’agissait d’autre chose ?

Quand on sait qu’on doit faire quelque chose mais qu’on ne le fait en le remettant à plus tard, on se traite souvent de fainéant et on se dit qu’on fait preuve de paresse. Et si en fait, c’était juste un problème de prise de décision ?

Et oui ! Quand vous faites une activité que vous adorez, vous la réalisez, vous n’êtes donc pas paresseux. Par exemple, que ce soit d’aller au restaurant, d’écouter de la musique, d’aller voir un film au cinéma, peu importe ce qui vous passionne.

C’est donc un problème de décisions que vous prenez. Si inconsciemment vous prenez des mauvaises décisions, vous obtenez des mauvais résultats, ce qui fait qu’à la longue, vous perdez votre motivation. Et après quelque temps, vous vous dîtes paresseux ou de paresseuse.

On parle alors de manque de motivation. Mais en fait, en-dehors d’un conflit de valeurs, la plupart des gens n’ont pas un problème de motivation mais d’abord un problème de clarté.

julie lancel coach développement personnel bien-être relaxation détente gestion émotions stress hypersensibilité confiance estime de soicohérence cardiaque pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access paresse procrastination

7 clés pour lutter contre la paresse et se booster

Alors comment lutter contre la paresse et vous en libérer ? Voici quelques clés pour vous aider.

1) Observer la situation 

Quels sont vos ressentis corporels ? Qu’est-ce que vous dîtes ? Qu’est-ce qui fait que vous ne passez à l’action, pour quelle bonne raison ? Et pour quelle autre bonne raison aussi, vous devriez passer à l’action ? Tout est biologie. En changeant nos pensées, on change nos émotions et donc nos comportements.

2) Prioriser ses activités, son temps

Si vous ne savez pas ce que vous voulez ou comment l’atteindre il sera très difficile pour vous d’obtenir les résultats que vous voulez. D’où l’intérêt de définir vos objectifs, mettre en place un plan d’action pour les atteindre et ensuite vous motiver pour passer à l’action.

3) Se fixer un cap, un objectif 

Donner du sens à nos actions redonne de l’élan : je le fais quand, comment, avec qui, etc… ? Suivant si je peux le faire maintenant ou pas.

4) Identifier ses leviers de motivations pour lutter contre la paresse

Qu’est-ce que ça m’apporte d’important de le faire ? Une fois que j’aurais fait cette tâche embêtante, qu’est-ce que ça me donnera d’important ?

5) Se visualiser une fois l’objectif atteint 

S’imaginer après avoir fait cette fameuse tâche qui enquiquine : une fois mon objectif atteint, qu’est-ce que je verrai, entendrai, sentirai, gouterai, toucherai ? Et qu’est-ce que je ressentirai ? Qu’est-ce que je me dirai à ce moment-là ? Par exemple, si je fais ma feuille d’impôts maintenant, je vais me sentir débarrassée, soulagée, apaisée, heureuse. Cela va produire un sentiment boosteur de l’hormone de satisfaction : la Dopamine, une des hormones du bien-être.

6) Passer à l’action

N’attendez pas : go, action. Le premier pas est le plus dur et en même temps, il est la première marche pour être lancé. Une fois lancé, vous allez être dans le faire et non plus dans le mental ou l’émotionnel. Et peut-être même que grâce à cette première action vous serez boosté à faire une autre action enquiquinante, grâce à l’épinéphrine qui est l’hormone de l’action qui va vous y inciter.

7) Se récompenser !

Le sentiment de satisfaction peut être suffisant mais vous pouvez aussi vous dire qu’après, vous prendrez du temps pour faire l’autre activité qui vous titillait et vous plait bien.

Pour lutter contre la paresse : faîtes-vous coacher !

Si vous sentez un plus grand blocage, il peut être nécessaire de réconcilier les différentes parties à l’intérieur de vous qui, bien souvent, veulent quelque chose de bon pour vous. Je suis à votre écoute pour vous booster en séance à distance (téléphone ou webcam via Zoom).

julie lancel coach développement personnel bien-être relaxation détente gestion émotions stress hypersensibilité confiance estime de soicohérence cardiaque pnl psychologie positive coaching en ligne énergétique reiki usui lahochi access bars guidance cartomancie tarot oracles poitiers montamisé libre access
Coaching collectif Good Vibes Only avec Julie Le jeudi

Coaching collectif Good Vibes Only avec Julie Le jeudi

Marre de la grisaille ? Inquiet face à l’actualité ? Stressé par le contexte sanitaire, économique et social ? STOP ! Et si vous me rejoigniez pour un coaching collectif Good Vibes Only (Bonnes vibrations seulement) tous les jeudis de 11h à midi ?

Pour lutter contre le stress et l’anxiété ambiante, je vous délivre des conseils dans l’émission de France Bleu Poitou « On prend soin de nous en Poitou ». En effet, la rubrique est tous les jeudis matins à 10h37. Je vous propose ainsi toutes les semaines des astuces pour garder un moral au top, accueillir vos émotions et booster votre bien-être au quotidien.

Pour compléter et surtout mettre en pratique ensemble ces conseils, je vous propose pendant le re-confinement de nous retrouver après, à 11h pour vous booster. Par ailleurs, vous pouvez déjà lire et appliquer les conseils de cet article pour être de bonne humeur le matin.

Le plein de bonnes énergies

En direct sur Zoom, vous participerez ainsi à un coaching collectif avec la psychologie positive et les outils du développement personnel pour booster votre bonne humeur et garder un état d’esprit positif au quotidien.

Coaching collectif positif : Good Vibes Only avec Julie tous les jeudis

Saupoudrés de musique entraînante, nous ferons ensemble des exercices de coaching, de psychologie positive, de respiration, d’auto-massage et de visualisation.

Et l’idée, c’est : pas de prise de tête. Donc on se donne 60 minutes pour faire le focus ensemble sur les éléments positifs de notre quotidien, rayonner plus de bien-être et de sérénité. Je fais tout avec vous, en même temps que vous.

julie lancel coach développement personnel coaching énergétique montamisé poitiers bien-être psychologie positive coaching collectif Good Vibes Only sourire

1h tous les jeudis avec Julie

Je propose ce coaching collectif Good Vibes Only avec Julie en direct sur Zoom tous les jeudis de 11h à 12h pendant tout le mois de novembre :

  • 5 novembre,
  • 12 novembre,
  • 19 novembre,
  • 26 novembre.

Au-regard du contexte, j’ai décidé de prolonger cette initiative pour vous accompagner à passer le cap de la fin d’année, démarrer 2021 avec positivité et garder le cap jusqu’à l’été !

Après votre inscription, vous recevrez un mail contenant les identifiants pour être en direct avec moi. Vous aurez aussi le lien vers le groupe Facebook privé de coaching collectif Good Vibes Only avec Julie où vous pourrez retrouver les rediffusions et des ressources complémentaires, à votre rythme.

julie lancel coach développement personnel coaching énergétique montamisé poitiers bien-être psychologie positive coaching collectif Good Vibes Only sourire

Vous nous rejoignez ? Prêts ? Souriez ! A jeudi !

Julie

Pour être de bonne, bonne, bonne humeur le matin

Pour être de bonne, bonne, bonne humeur le matin

Est-ce que vous avez du mal à vous lever le matin ? Sentez-vous un manque d’entrain quand vous arrivez au travail ou pour démarrer votre journée ? Entretenir un état d’esprit positif en ces temps incertains est primordial pour passer des journées apaisées et avancer sereinement dans la vie. Pour vous aider, je vous propose 7 astuces pour être de bonne humeur le matin.

Toutes ces techniques vont venir booster vos hormones du bien-être :

  • Dopamine (hormone de la satisfaction),
  • Endorphine (hormone du bonheur)
  • Ou encore la Sérotonine (hormone du bien-être).
bonne humeur matin coaching coach julie lancel psychologie positive développement personnel motivation poitiers

Alors comment être de bonne humeur le matin ? Quoi faire ? Voici les 7 astuces à pratiquer au quotidien.

1. Pratiquez la routine positive des 3 kifs par jour, tous les soirs

Je vous ai déjà parlé de cette technique sur France Bleu Poitou et dans cet article ci-dessous où je l’aborde plus en détail. L’idée est de vous remémorer 3 moments agréables de la journée, tous les soirs.

Si vous avez en tête des moments difficiles ou délicats, vous pouvez les noter mentalement ou par écrit, puis les contrebalancer avec tout ce qui a été bon dans votre journée. Mettre plus de focus positif dans la balance, c’est vous rappeler 4 moments positifs de votre journée, si vous en avez 3 négatifs avant.

Il s’agit de terminer votre journée par du positif avant de vous endormir. Cela vous aidera aussi à être de bonne humeur au réveil le lendemain matin !

posture wonder woman bonne humeur routine positive coaching psychologie coach développement personnel

2. Pratiquez la posture de Wonder Woman 2 minutes tous les matins

Pour booster votre confiance en vous et garder le focus sur la pleine présence à votre journée, imaginez-vous en super-héros.

Cela vous entretiendra votre espoir, votre foi, votre confiance en la vie, en l’avenir et en vous. Car oui, vous avez les capacités de vous adapter face à toute situation. Cliquez ci-dessous pour lire l’article en détail et réécouter mon intervention sur France Bleu Poitou.

Et puis, posez-vous toujours des questions pour ouvrir votre conscience à de nouvelles options : Quelles solutions sont possibles ? Quoi d’autre est possible ? On continue ci-dessous !

3. Réveillez-vous en faisant quelque chose que vous aimez

Pendant ne serait-ce que 5 minutes tous les matins au réveil, réalisez une activité que vous aimez. Cela crée un automatisme plaisir que votre cerveau va finir par associer au réveil. Il suffit de le faire tous les matins pendant 21 jours pour former une habitude. Votre pratique sera boostée et soutenue par la production de dopamine que va enregistrer votre cerveau. Par exemple, vous pouvez :

  • Écouter de la musique, chanter ou danser sur votre chanson préférée,
  • Préparer un bon petit-déjeuner,
  • Lire un livre qui vous transporte,
  • Tirer une carte d’oracle pour booster votre journée,
  • Répéter votre citation positive ou mantra préféré…
Affirmation positive :
« Je suis de bonne, bonne, bonne humeur ce matin, y’a des matins comme ça ! »

4. Optimisez vos temps de transport pour booster votre bonne humeur

Nous nous plaignons toujours que nous n’avons pas de temps pour tout faire. Je vous propose de prendre le temps. Parce que « le temps ça se prend ou… ça perd ! ». Alors qu’allez-vous faire du temps de votre vie ? Quels choix allez-vous faire aujourd’hui en ce sens-là ?

Pour vous sentir plus heureux le matin, pensez à l’activité que vous allez pouvoir optimiser pendant vos temps de transport :

  • Si vous êtes dans les transports en commun, vous pouvez lire le livre que vous ne prenez pas le temps de découvrir chez vous ou faire les mots croisés que vous ne réalisez plus.
  • Si vous êtes en voiture, vous pouvez écouter un podcast de motivation ou un livre audio, ou encore appeler cet(te) ami(e) que vous n’avez pas eu depuis un moment.
optimisme 3 bons moments souvenir routine positive bonheur quotidien julie lancel libre access coach développement personnel coaching bien être bonne humeur

5. Définissez pour quoi vous vous levez le matin

Donnez du sens à votre journée va augmenter votre sentiment d’utilité et de satisfaction et physiologiquement booster votre dopamine, votre sérotonine et vos endorphines. Pour savoir pour quelle raison utile vous vous levez le matin, demandez-vous :

« Qu’est-ce qui est important pour moi et qui fait que je vais faire cette activité dans ma journée ? »

Que ce soit un travail rémunéré, une activité sportive ou amicale, un loisir ou une réalisation associative, cette question vous permettra d’identifier vos leviers de motivation.

Si vous aimez votre travail, déterminez ce qui est important pour vous et qui fait que vous faites ce travail. Si ce n’est pas le cas, vous avez 2 autres options.

Quelle est votre contribution à la société ?

La première consiste à trouver ce que votre travail apporte comme contribution au monde, le service que vous rendez aux autres pour renforcer votre sentiment d’utilité.

Exemple : « Je n’aime pas faire ce job dans cette entreprise ou pour ces patrons que je n’aime pas, mais je créé ou je vends des produits ou services qui rendent la journée d’autres personnes plus faciles, plus agréables, plus pratiques, etc… » A vous de trouver !

Quels sont vos autres plaisirs de la journée ?

La deuxième consiste à faire le focus sur les éléments secondaires de votre journée, les autres activités de la journée ou les conséquences positives de votre travail.

Exemple : « Aujourd’hui, je me récompense par une balade en forêt en sortant du travail ». Ou : « Mon travail me permet de gagner de l’argent et cet argent me permet de réserver mes prochaines vacances ou de mettre de côté pour m’acheter un objet qui me plaît ».  

Comment améliorer votre situation ?

Si vous ne trouvez pas de point positif, demandez-vous : « Que puis-je changer pour travailler en me sentant alignée avec mes valeurs ? ».  C’est la bonne question à se poser et adoptez un état d’esprit positif de la situation présente : « En attendant, ce job me permet de préparer l’avenir ».

Si vous avez besoin d’être soutenu dans cette démarche de transformation ou de reconversion, contactez-moi je vous aide à trouver vos valeurs, à entretenir votre état d’esprit, à vous motiver ou vous structurer pour vous transformer et savoir si vous avez besoin de changer de job ou pas.

6. Fixez-vous un objectif par jour pour augmenter votre bonne humeur

Se fixer un cap par jour à réaliser et le faire permet de développer le sentiment d’avoir accompli quelque chose en fin de journée et de se sentir satisfait. Il n’est pas nécessaire de réaliser de grandes choses : un gâteau, un coup de fil, une note, des courses, etc… suffisent. Ce peut être aussi un sous-objectif pour atteindre un objectif plus important en fin de semaine. Par exemple, cela peut être :

  • Appeler Jean-Paul pour avoir des infos sur mon dossier et le boucler à la fin de la semaine,
  • Remplir tel formulaire mis de côté depuis 3 mois ,
  • Ou encore appeler la tante Josette pour prendre des nouvelles qu’on n’a plus depuis un moment.
objectif julie lancel coach développement personnel coaching bien être libre access psychologie positive

 Le fait de démarrer la journée avec un objectif clair mais aussi de la démarrer en pensant à celui que vous avez réalisé la veille, vous rendra plus optimiste à coup sûr. C’est un cercle vertueux : vive les bonnes hormones !

7. Souriez, souriez, souriez !

Sourire tous les matins active plus d’une dizaine de muscles sur votre visage. Leur stimulation va entraîner une chaîne physiologique de production d’hormones. Cela va soulager le stress en diminuant notamment le rythme cardiaque, et donc le cortisol qui est au plus fort le matin. Le sourire va également augmenter la production des hormones de bonne humeur.

« Sourire 3 fois tous les jours rend inutile tout médicament. »

Proverbe Chinois

Alors souriez ! Souriez devant votre glace le matin, en arrivant au travail et tout au long de la journée, même sous les masques !

Vous boosterez votre bonne humeur et aussi celle des autres en envoyant des ondes positives vers les autres qui vous le renverront. De plus, les hormones de dopamine, de sérotonine, d’endorphine vous rendent plus heureux mais aussi plus productif, plus efficace.

Là aussi, c’est une jolie spirale à activer.

Alors, prêt à démarrer votre journée dans la bonne humeur ? Go, c’est parti mon kiki !

3 bons moments souvenir routine positive bonheur quotidien julie lancel libre access coach développement personnel coaching bien être bocal
Boostez vos journées avec la posture de Wonder Woman

Boostez vos journées avec la posture de Wonder Woman

Est-ce qu’il vous arrive parfois de ne pas vous sentir à la hauteur ? En avez-vous marre de ne pas oser prendre votre place au travail, à l’école, en société ou même à la maison ? Manquez-vous de confiance pour donner votre opinion ou demander de l’aide ? Et si vous pouviez gagner en pleine présence et vous affirmer grâce à la posture de Wonder Woman ?

On en parle avec Sonia Brunet sur France Bleu Poitou dans l’émission « On prend soin de nous en Poitou » jeudi 22 octobre à 10h37.

L’influence de notre corps sur notre esprit

Notre comportement, notre façon de nous tenir influence notre état d’esprit : quelqu’un de replié sur lui-même, avec une petite voix fluette, le regard fuyant va vous inspirer la timidité, le manque de confiance en soi, le manque d’affirmation, la peur, etc…

Alors que si vous voyez quelqu’un qui a les pieds bien ancrés au sol, légèrement écartés, les épaules en arrière, les bras ouverts, le regard franc, la voix posée, avec un sourire en prime, cette personne va vous inspirer la confiance, l’assurance et la solidité.

julie lancel libre access coach développement personnel coaching posture pouvoir présence puissance confiance

Et bien c’est la même chose à l’intérieur de nous. En effet, votre façon de vous tenir envoie un message inconscient à votre cerveau pour dire que vous n’êtes pas à l’aise avec la situation, ce qui va forcément entraîner un sentiment de malaise en vous, sentiment qui va lui-même faire grandir vos pensées négatives sur la situation que vous êtes en train de vivre. Et c’est le cercle vicieux « comportements-pensées-ressentis » qui va vous faire sentir encore plus mal.

Or, si ce cercle fonctionne dans ce sens, il fonctionne également dans l’autre sens.  Cela veut donc dire que si vous changez un comportement comme une posture, une façon de vous tenir, vous allez transformer vos pensées et donc vos ressentis, émotions.

Les postures que nous adoptons au quotidien sont capables de changer notre état d’esprit, notre taux d’hormones, et donc plus généralement, notre vie.

julie lancel libre access coach développement personnel coaching amy cuddy posture wonder woman pouvoir présence puissance confiance

Posture de Wonder Woman & Neurochimie

Notre façon de penser influe sur nos ressentis, nos émotions qui, à leur tour, influent sur notre attitude corporelle, notre gestuelle. C’est ce qu’on appelle la neurochimie de nos postures. Et l’inverse est vrai aussi : c’est-à-dire que les comportements agissent aussi sur nos pensées et donc nos ressentis.

En effet, en adoptant une posture de pleine présence physique, de pouvoir ou de puissance, la production d’hormones de testostérone augmentent tandis que celle du cortisol baisse d’environ 20%. La Testostérone est une hormone qui booste notre affirmation, notre confiance, tandis que le cortisol est l’hormone du stress.

La présence, c’est la confiance en soi, mais sans arrogance.Quand nous nous sentons impuissants, nous ne pouvons pas être présents. (…) Les sentiments d’impuissance altèrent la pensée [et augmentent les ruminations].

Amy Cuddy
julie lancel libre access coach développement personnel coaching amy cuddy posture wonder woman pouvoir présence puissance confiance

En changeant simplement son maintien physique, un individu prépare ainsi ses systèmes mentaux et physiologiques à affronter des situations stressantes demandant de la confiance en soi, comme la prise de parole en public.

Les changements physiologiques (comme les modifications hormonales causées par les postures de puissance) renforcent les comportements qui les accompagnent. (…) Les approches corps-esprit comme les postures de puissance utilisent le corps, qui dispose d’un lien à l’esprit bien plus direct et primitif (…) que les obstacles psychologiques.

Amy Cuddy

La posture de Wonder Woman, posture de puissance présente

Modifier votre attitude corporelle est le principe de ce qu’on appelle les « postures de pouvoir ». La plus connue d’entre elles, est la posture de Wonder Woman.

Il en existe d’autres qu’on va activer selon nos différents besoins. La posture du marathonien victorieux, la posture du créatif ou encore la posture du conquérant. C’est ce qu’a mis en avant Amy Cuddy, enseignante à la Harvard Business School et psychologue sociale, dans une étude qu’elle a présentée lors d’un TedX qui a eu un grand succès. Elle a également écrit un livre pour présenter son sujet d’étude « Montrez leur qui vous êtes ».

La conférence qui l’a mise en avant et fait connaître au plus grand nombre « les postures de pouvoir » par Amy Cuddy

Dans ces postures de pouvoir, il s’agit de s’ancrer dans l’espace et de prendre une posture d’ouverture : au niveau de la position de la tête, mais aussi du torse, des mains ou encore des pieds) pendant 2 minutes.

Comment pratiquer la posture de Wonder Woman ?

julie lancel libre access coach développement personnel coaching amy cuddy posture wonder woman pouvoir présence puissance confiance

Tiens-toi droit et rends-toi compte de qui tu es, rends-toi compte que tu domines les circonstances. [pas les autres]

Maya Angelou

Tous les matins, mettez-vous debout, ancrez vos deux pieds bien à plat au sol, écartés de la largeur du bassin. Mettez vos poings fermés sur chaque hanche. Placez vos épaules vers l’arrière, le menton légèrement relevé et bombez votre poitrine ou votre torse. Faîtes attention à ne pas creuser le bas du dos : pour cela, avancez votre coccyx vers l’avant. Restez dans cette posture pendant 2 minutes.

Imaginez-vous comme un super-héros prêt à contribuer positivement au monde. Respirez en vous imaginant votre journée dans le meilleur des scénarios pour vous, sans agressivité ni domination mais simplement en pleine présence.

Inspirez en imaginant que l’air qui entre dans vos narines est l’énergie de pleine présence. Expirez en imaginant que vous soufflez cette énergie dans toutes les cellules de votre corps pour l’installer profondément.

Quand faire la posture de Wonder Woman ?

julie lancel libre access coach développement personnel coaching amy cuddy posture wonder woman pouvoir présence puissance confiance
  • avant de faire face à une épreuve : on peut alors faire des poses préparatoires en s’imaginant dans le meilleur scénario pour nous. Faîtes-la posture tous les matins précédant l’échéance.
  • au moment où vous vivez des moments délicats : pendant votre présentation lors d’une réunion ou d’une conférence, assis ou debout ; pendant un examen oral ; un exposé à l’école, un entretien d’embauche ; une demande de promotion ; une conversation délicate ; une compétition ; une vente de produits…
  • à n’importe quel moment de la journée : à la machine à café ; dans la file d’attente du supermarché ; à votre bureau si vous vous affaissez ; quand vous marchez ; quand vous êtes dans les transports en commun…

Les bienfaits de la posture de Wonder Woman

julie lancel libre access coach développement personnel coaching amy cuddy posture wonder woman pouvoir présence puissance confiance

Pratiquer la posture 2 minutes tous les matins va vous permettre de ressentir beaucoup de force et de puissance sereine. Cela vous apportera de nombreux bienfaits :

  • une protection contre les émotions lourdes, les sensations négatives et qui rend moins perméable aux jugements des autres, au rejet, au stress et même à la douleur physique.
  • de meilleures relations car la présence assertive que permet la posture, aide à établir des liens en améliorant la capacité à se sentir proches des gens sans peur ni agressivité.
  • une libération des ruminations mentales mais aussi un renforcement des fonctions cognitives, une meilleure capacité à prendre de bonnes décisions dans des situations complexes, une plus grande créativité.
  • une plus grande authenticité, dans le sens d’une synchronisation entre toutes les parties de notre personnalité pour révéler votre personnalité pleine, entière et cohérente, être qui vous êtes vraiment sans chercher à répondre aux attentes des autres.
  • une pro-activité plus forte, c’est–à-dire que vous passez plus facilement à l’action, sortant ainsi de la procrastination, ce qui augmente vos ressources et vos opportunités et donc votre bien-être.
  • plus d’efficacité à vos actions, notamment en situation de grande pression ou stress, vos performances sont meilleures car vous changez l’interprétation de vos ressentis de ces situations pour aller vers le challenge ou la compétition.
julie lancel libre access coach développement personnel coaching amy cuddy posture wonder woman pouvoir présence puissance confiance

Tous ces bienfaits enclenchent une boucle hormonale de bonheur:

  • Dopamine (l’hormone de la satisfaction),
  • Endorphine (l’hormone du bonheur),
  • Epinéphrine (l’hormone de l’action),
  • Sérotonine (hormone du bien-être).

A-travers le corps, nous parvenons à entrer en contact avec notre personnalité authentique, à libérer notre pouvoir personnel et à les utiliser pour être présents dans la tourmente de nos difficultés – le tout, en donnant aux autres la liberté d’être présents eux aussi.

Amy Cuddy

Faites-vous coacher pour vous booster !

Dans le cadre d’un travail sur soi pour booster sa confiance et être en pleine présence, vous pouvez vous faire accompagner pour décupler les effets et accélérer le processus.

Le coaching individuel est un processus d’accompagnement qui favorise la prise de conscience de vos modes de fonctionnement. L’objectif est de dépasser la situation dans laquelle vous vous trouvez, pour atteindre l’objectif que vous vous êtes fixée. On utilise des tests écrits, des exercices de visualisation, de respiration, de communication ou encore des postures pour atteindre l’objectif visé.

Coach en développement personnel, sensible et intuitive, je vous aide à accueillir votre super-héros intérieur et à utiliser ce pouvoir.

3 bons moments souvenir routine positive bonheur quotidien julie lancel libre access coach développement personnel coaching bien être bocal
La routine positive des 3 kifs par jour : le bonheur quotidien

La routine positive des 3 kifs par jour : le bonheur quotidien

Marre de la grisaille, des infos plombantes qui vous rendent tristoune ? Et si on mettait en place la routine positive des 3 kifs par jour, en se remémorant 3 bons moments de la journée pour bien la terminer ? Et si, on le faisait tous les jours pour cultiver le bonheur et l’optimisme au quotidien ?

La routine positive des 3 kifs par jour permet de faire pousser le bonheur chez chacun. Et on en a tous bien besoin dans le contexte sanitaire, économique et social actuel !

Sur France Bleu Poitou, Julie Lancel, coach en développement personnel, nous raconte comment le fait de s’habituer à se souvenir de 3 bons moments chaque jour permet d’instaurer une routine positive dans notre vie.

C’est quoi la routine positive des 3 kifs par jour ?

C’est une pratique qui nous vient de la psychologie positive fondée par Martin Seligman, et utilisée en France par de nombreux psychologues, thérapeutes et coach. Florence Servan-Schreiber a d’ailleurs écrit un merveilleux livre sur cette technique « 3 kifs par jour ». Je vous recommande chaudement sa lecture.

Cette formidable spirale positive et optimiste consiste tous les soirs à se refaire le film des bons moments qu’on a passé dans notre journée pour en relever au moins 3.

3 bons moments souvenir routine positive bonheur quotidien julie lancel libre access coach développement personnel coaching bien être bocal

Quel type de bons moments ?

Ne cherchez pas des choses extraordinaires ! Le bonheur se loge dans les évènements simples de la vie. Un moment positif, ça peut tout simplement être :

  • d’entendre chanter son partenaire sous la douche,
  • de manger une délicieuse viennoiserie avec sa collègue,
  • de contempler un beau paysage par la fenêtre ou lors d’une ballade,
  • d’entendre son enfant rire en racontant une blague,
  • de savourer son café tranquillement,
  • de lire une citation qui nous inspire,
  • d’avoir entendu à la radio, une chanson qu’on aime
  • de passer un moment agréable avec un ou une ami(e) au téléphone,
  • de chanter dans sa voiture en rentrant des courses,
  • d’apercevoir un oiseau par la fenêtre au boulot,
  • de croiser le regard sympathique d’un bel inconnu dans la rue,
  • etc…

Quand se rappeler ces bons moments de la journée ?

Il n’est pas nécessaire d’attendre de se coucher pour le faire. Il suffit juste de le pratiquer à la fin de votre journée, au cours de la soirée, au moment du dîner ou après.

En quoi est-ce une routine positive ?

Le fait de se remémorer 3 bons moments de notre journée est une gymnastique mentale qui nous permet d’avoir un état d’esprit plus positif. Et si on a un état d’esprit plus positif, on va forcément chercher à avoir encore plus de moments agréables et bons pour nous pendant notre journée.

Pourquoi ? Parce que la pratique va libérer des hormones du bien-être, comme l’endorphine qui est l’hormone du bonheur ou la dopamine qui est l’hormone de la satisfaction.

optimisme 3 bons moments souvenir routine positive bonheur quotidien julie lancel libre access coach développement personnel coaching bien être

La routine positive des 3 kifs par jour pendant 21 jours

C’est un mécanisme, un automatisme que va prendre notre cerveau. Notez qu’il faut 21 jours, soit environ 3 semaines, pour créer une habitude qui va ensuite devenir inconsciente par la suite. Mais au bout d’une seule journée à se dire les 3 bons moments de notre journée, on en ressent déjà les bienfaits !

Comme je sais que le soir je vais me remémorer des bons moments, je fais en sorte d’en vivre pendant ma journée et maintenant j’en ai bien plus que 3 !

Mes clientes qui réalisent cet exercice, me font toutes ce retour

Et ça c’est génial car si vous êtes bien dans vos baskets vous serez bien dans votre peau ! Vous boosterez votre santé mentale et donc physique. Idéal en saison automnale…

3 bons moments souvenir routine positive bonheur quotidien julie lancel libre access coach développement personnel coaching bien être bocal

« J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé ».

Voltaire

Et puis, si vous avez un état d’esprit plus positif, cela change aussi la perception que vous avez des situations du quotidien : vous vous détachez plus facilement des situations de stress.

Comment amplifier la routine positive des 3 kifs par jour ?

Tous les soirs, amusez-vous à vous souvenir de 3 moments agréables de votre journée et à amplifier les effets grâce à ces 2 comportements bénéfiques :

Partagez ces 3 bons moments avec vos proches pour créer une routine positive

Parlez de ces 3 souvenirs agréables de la journée avec votre entourage, votre partenaire, vos enfants (ils adorent ça!) ou vos amis. Que ce soit par téléphone, en face à face, par caméra, peu importe.

L’inter-action avec les autres va décupler les effets de ces bons moments car en les décrivant aux autres, vous les revivez et amplifiez les sensations positives à l’intérieur de vous.

Et puis, vous pourrez instaurez l’exercice en famille au moment du dîner par exemple. Vous verrez que votre moment positif viendra nourrir les souvenirs de vos proches.

« ah oui, ça me rappelle que moi aussi ce matin, j’ai eu un fou-rire avec mes copains à l’école  »

Et hop ça accentue le plaisir. C’est une boucle magique !
3 bons moments souvenir routine positive bonheur quotidien julie lancel libre access coach développement personnel coaching bien être bocal

Routine positive : écrivez vos 3 kifs et mettez-les dans un bocal dédié

Vous pouvez écrire ces 3 bons moments de votre journée dans un carnet dédié ou encore mieux, sur des petits bouts de papier coloré.

Vous les mettrez ensuite dans un bocal spécialement réservé à cet effet. Je vous invite aussi à le décorer avec des couleurs et textures qui vous mettent du baume au cœur.

Vous pourrez aussi l’étiqueter selon vos envies, vos besoins et vos goûts : « Les bonheurs du quotidien », « Petite boîte à plaisirs partagés », « Souvenirs agréables à piocher »

Et puis, la satisfaction délicieuse de cet exercice, c’est de voir le bocal se remplir de bons moments colorés. Cela va créer une perception visuelle de bonheur qui vous fera vous sentir encore mieux.

Et enfin, dans les moments de moins bien, vous pourrez tout simplement piochez un petit papier coloré pour vous re-booster !

Alors, quels sont vos 3 kifs du jour ?

3 bons moments souvenir routine positive bonheur quotidien julie lancel libre access coach développement personnel coaching bien être bocal
Comment bien vivre son hypersensibilité ?

Comment bien vivre son hypersensibilité ?

Submergée par les émotions ? Facilement incommodée par les bruits, les lumières, les couleurs, les odeurs ? Ou irritée puissance 10 par l’étiquette de votre chemise ou la texture de votre pull ? Vous vous remettez toujours en question en ressassant vos pensées en permanence ? Avez-vous l’impression de percevoir le monde qui vous entoure de manière différente ? Peut-être êtes-vous sujette à l’hypersensibilité ?

hypersensibilité hypersensibilite hypersensible libre access coaching thérapie therapies Julie Lancel Poitiers

L’hypersensibilité, c’est quoi ?

C’est une sensibilité plus haute que la moyenne : face à une stimulation extérieure, la personne hautement sensible a une plus forte réactivité que le reste de la population. Elle perçoit les stimuli extérieurs de manière intense, amplifiée et sans filtre, comme une éponge qui absorbe tout.

« Comment savoir si on est hypersensible ? » sur France bleu Poitou

Réécoutez l’émission de Sonia Brunet « On prend soin de nous en Poitou » sur France Bleu Poitou où nous parlons de ce qui caractérise la personne hautement sensible, à fleur de peau.

hypersensibilité hypersensibilite hypersensible libre access coaching thérapie therapies Julie Lancel Poitiers France Bleu Poitou

Les 3 modes d’hypersensibilité

  1. Les « hyper sensoriels », très sensibles à la lumière, aux bruits, aux odeurs et aux textiles,
  2. Les « émotifs », qui ressentent une « palette d’émotions plus large », les leurs et celles de leur entourage,
  3. Et enfin, ceux qui « pensent tout le temps, qui doutent et ressassent ce qu’on leur dit ».

Souvent, les hypersensibles se retrouvent dans ces 3 phénomènes mais il y a généralement une dominante.

Pourquoi sommes-nous hypersensibles ?

Cela peut venir de l‘éducation ou plus souvent de quelque chose qui s’est passé pendant la toute petite enfance voire même pendant la période intra-utérine. Pendant ces 9 mois, l’enfant est une véritable éponge émotionnelle de sa mère.

Il y a aussi des périodes où l’on peut être plus sensibles que d’autres pour des raisons hormonales, psychiques liées à des évènements de vie.

Par ailleurs, il existe un lien entre l’hypersensibilité et la précocité chez l’enfant. En effet, l’enfant surdoué a des capacités visuelles, olfactives, gustatives, auditives et kinesthésiques hors norme. Il scrute, perçoit et analyse tout dans les moindres détails. Sa sensibilité émotionnelle est aussi exacerbée, il ressent les choses avec intensité, ce qui peut le fragiliser dans son rapport aux autres. On parle alors de Haut Potentiel qui peuvent être classés en 2 sous-catégories : Émotionnel ou Intellectuel (HPE et HPI). J’en parlerai dans un prochain article.

hypersensibilité hypersensibilite hypersensible libre access coaching thérapie therapies Julie Lancel Poitiers

Pourquoi l’hypersensibilité est-elle mal vécue ?

L’hypersensibilité à tous les stimuli extérieurs du quotidien peut compliquer les journées des hypersensibles et leurs rapports aux autres.

Toutes ces sollicitations (sensorielles, émotionnelles ou mentales) de nos journées modernes prennent beaucoup d’énergie et fatigue la personne hautement sensible. Bruits des voitures, des téléphones, de la musique, les néons des grandes villes, panneaux d’affichages, les odeurs des magasins, les images télévisés de la tristesse des gens touchés par les drames, les remarques et critiques du collègue de bureau, les cris des enfants…

Cette hypersensibilité peut être mal vécue par la personne concernée. En effet, elle peut se sentir submergée, ou différente et ne pas comprendre pourquoi elle est comme ça. Du fait de cette sur-perception du monde qui l’entoure, elle peut avoir des réactions disproportionnées ou inattendues pour l’entourage. Celui-ci peut alors percevoir ses comportements comme exagérés ou extrêmes, ce qui complique les rapports aux autres.

Hypersensibilité, un terme à connotation négative ?

En réalité, c’est une caractéristique avec des aspects positifs enrichissants à exploiter et des aspects négatifs. D’ailleurs, dans le terme même d’hypersensible, il peut y avoir une connotation péjorative d’excès. C’est pour cela qu’aujourd’hui on parle plutôt de personne hautement sensible.

Si vous l’avez, c’est un talent à exploiter : à reconnaître, à accueillir et à utiliser pour une harmonie et un épanouissement personnel.

hypersensibilité hypersensibilite hypersensible libre access coaching thérapie therapies Julie Lancel Poitiers

Quelles solutions pour bien vivre son hypersensibilité ?

La première démarche à avoir est d’arrêter de considérer qu’il s’agit d’un défaut. Si la personne ne reconnaît pas qu’elle est hypersensible, elle va avoir tendance à en souffrir.

Or, l’hypersensibilité est un talent inné à apprivoiser. Les hypersensibles sont en réalité capables de beaucoup d’empathie, une jolie qualité pleine d’humanité. De plus, ils comprennent particulièrement bien les personnes qui les entourent. Ils sont doués pour les carrières dans le social, le domaine artistique ou les métiers de service aux autres, dès lors qu’ils régulent leurs énergies.

Accueillir son hypersensibilité

C’est le premier conseil : reconnaître qu’on est hypersensible et savoir comment on fonctionne. En comprenant que c’est ok d’être très sensible, que c’est votre mode de fonctionnement naturel et en l’accueillant comme tel dans votre quotidien, vous aidera à être plus serein. Et vous n’êtes pas seule ! L’hypersensibilité touche 15 à 30, voire 35% de la population, selon certaines études.

Se reposer

Ensuite, l’hypersensible a besoin de se reposer. C’est important pour garder de belles énergies car l’hyperstimulation du quotidien fatigue les personnes très sensibles. Il est donc nécessaire de savoir dire non à certaines sollicitations extérieures.

Prendre de la distance

Pour bien vivre son hypersensibilité, il faut apprendre à l’accueillir au quotidien pour la régulier. L’idée est de s’entraîner à accueillir et réguler ses émotions, c’est-à-dire mettre en place une discipline personnelle pour prendre de la distance dès lors qu’on sent qu’on est en train d’absorber les émotions des autres et que cela nous touche.

hypersensibilité hypersensibilite hypersensible libre access coaching thérapie therapies Julie Lancel Poitiers

Il est donc très intéressant d’apprendre à entretenir cette sensibilité. C’est d’ailleurs mon cas, je suis une personne hypersensible qui utilise cette capacité de perception extrasensorielle et émotionnelle pour accompagner mes clientes vers plus de bien-être.

3 exercices pour mieux vivre son hypersensibilité au quotidien

Je vous propose 3 exercices à pratiquer et expérimenter dans votre quotidien.

La respiration

Allongez l’expiration par rapport à l’inspiration en nommant votre ressenti, les yeux fermés pendant 6 respirations. Cette respiration permet de réguler votre système nerveux autonome, de diminuer l’emballement physiologique et ainsi l’impact émotionnel. De plus, fermer les yeux permet de se recentrer, de revenir à soi.

L’attention corporelle

Le second exercice consiste à fermer les yeux et à porter votre attention sur le contact de votre corps avec 3 de ses appuis :  à vos pieds en contact avec le sol, à vos fesses installées sur la chaise et à vos mains positionnées sur vos genoux. Toujours en fermant les yeux pour s’intérioriser, se calmer et revenir à l’instant présent.

Le mouvement physique

Le troisième exercice consiste tout simplement à pratiquer des activités qui aident à mieux gérer vos émotions pour évacuer le stress :

  • Faire du sport : courir, faire du tennis, de la gym, de la danse…
  • ou tout simplement marcher, à aller prendre l’air.

Lorsqu’on sent les émotions arriver, on va faire un tour pendant cinq minutes : avec une marche rapide pour évacuer l’énervement en soufflant fort ou avec une marche lente pour retrouver le calme en respirant lentement.

Le coaching personnel

Et pour trouver un épanouissement plus fort et plus durable, faîtes-vous coacher ! Le coaching individuel est un processus d’accompagnement qui favorise la prise de conscience de vos modes de fonctionnement. L’objectif est de dépasser la situation dans laquelle vous vous trouvez, pour atteindre l’objectif que vous vous êtes fixée. On utilise des tests écrits, des exercices de visualisation, de respiration, de communication ou encore des postures pour atteindre l’objectif visé.

Coach en développement personnel, moi-même hautement sensible, je vous aide à accueillir votre hypersensibilité, à utiliser ce talent inné et à en faire une force.

coaching thérapies brèves énergétique Poitiers Montamisé Libre Access Julie Lancel coach développement personnel hypersensibilité hypersensibilite hypersensible en ligne

Et si vous souhaitez en discuter avant, contactez-moi !